Google Analytics

mardi 12 juin 2012

La Blogosphère Culinaire se "Bobotise"-t-elle ... ?

Depuis quelques temps maintenant, une forte tendance prend le dessus au sein de la blogosphère culinaire ... Si le canal historique poursuit son bonhomme de chemin et si d'autres blogueurs(euses) ont apporté une pierre soit locale, soit technique, soit saisonnière à l'édifice de la cuisine amateur, j'aperçois l'émergence d'un phénomène nouveau: la "Bobotisation" de la Blogosphère ...




Parce que c'est "tendance", c'est "in" de surfer sur la vague culinaire ... et si Warhol avait prédit le quart-d'heure de célébrité "du" à chacun grâce à la petite lucarne aliénante, il ne pensait pas que ce serait aussi accessible avec Internet ... il ne pouvait pas savoir non plus, aux vues des années 70, que le nouveau millénaire serait celui de la médiocrité reine, du nivellement par le bas.

Et c'est certainement pour cela que fleurissent les blogs "journaleux", simples compilations d'articles issus de Wikipedia, de Cuisine Actuelle ou de Saveurs, aux respects des saisons plus qu'approximatifs, vous expliquant ce qu'est une cerise avec photo prise sur un marché parisien pour illustration, mais certainement pas pourquoi elles sont si rares cette année (pour info, la petite gelée du mois de Mars dans le Sud Ouest a eu raison d'une grande partie de la production fruitière de cette région) ... si seulement nous retrouvions Brillat-Savarin, Escoffier ou encore tout pamphlétaire d'après guerre comme sources (des bouquins contemporains comme la série El Bulli ou le PH10 notamment sont très bons d'ailleurs) ... mais non, on nous abreuve d'exposés lycéens, aux conclusions politiquement correctes et aux références quasi naïves ...

Heureusement, demeure encore une fibre résistante chez certains, à nous de les trouver et de les encourager !


24 commentaires:

  1. Merci, merci, merci d'écrire ce que beaucoup pensent tout bas, enfin, je l'ai déjà écrit sur mon blog donc, je l'écris tout haut !

    En ce qui me concerne, j'emploierais le terme "moutonniser" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et en même temps Delphine, écrire le 10ème article sur la journée payée par une marque d'œufs...à la gloire de la marque industrialisant la ponte, je demande si je ne préfère pas la version lycéenne ?

      Supprimer
    2. Pour info, je n'ai pas été payée par la marque Matines ... Bien essayé mais vous vous êtes trompée de personne !

      Et si, un jour, je suis rémunérée pour quoi que se soit, ça sera juste parce que je suis mère de 4 enfants, que j'élève seule et que je suis au chomage ... Je ferais cela pour eux car ça ne fait vraiment pas parti de ma politique, je suis contre ce système ...
      Mes bouquins, mes dvd, mes CD, je les achète seule comme une grande à la fnac et j'en parle si je le souhaite comme tout ce qui apparaît sur mon blog.

      Avant d'écrire des choses non fondées, il est bien mieux de se renseigner !
      Bonne continuation

      Supprimer
    3. 'Faudrait pas se mettre dessus non plus, hein...;o) Pas "chez moi",dans tous les cas
      Perso, si les œufs ne sont pas de catégorie 1, je ne prends pas

      Supprimer
    4. J'oubliais ... Nous pouvons être subjectifs, voire "publicitaires", à condition de l'annoncer direct ... perso, ma grande subjectivité concerne le Chef Cyril Haberland, du Château de Reynats: j'suis fan de sa cuisine ...

      Supprimer
  2. Battle de food blogueurs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fight ......... You Win...

      PS: dommage le côté anonyme

      Supprimer
  3. Coucou Ben !
    Il y a de l'ambiance chez toi !
    Impressionnée par ta recette de green zebra...
    J'espère que les tomates donneront cette année. Ici j'ai mis 30 pieds au potager mais les hallebardes qui tombent m'inquiètent un peu...
    Amitiés d'Isa-marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Isa ... avec 30 pieds, tu devrais avoir du boulot cet été. Par contre, si l'année dernière il fallait les arroser, cette année l'humidité constante depuis un mois risque de leur faire mal ... j'ai vu des vieux qui les abritaient, avec un plastique tiré dessus: genre de serre mais uniquement avec toit.

      PS: merci pour la Green Zebra ... gros boulot, surtout avec le nuage: récupérer l'eau de tomate nécessite un filtrage de 3 heures, et il faut travailler le tout à 1°C.

      Supprimer
  4. Bravo bon je ne suis pas une super cuisinière ni une super photographe... Je suis 'normale' (c'est à la mode ;-)). Mais c'est vrai que j'en ai marre de lire les mêmes C... Voir des fraises chez un parisien en mars... Et de voir de billets sponsorisés (payés ou gains en nature!)(enfin si un jardinier pas loin de chez moi veut me sponsorisé lol!!!). Tout cela fait très homme sandwich, j'apprécie pas du tout.
    Heureusement il reste quelques blogs 'intéressants' et 'novateurs'. Mais bon la bouffe est à la mode... Tant mieux ou tant pis....

    RépondreSupprimer
  5. Au fait ici non plus pas de cerises, chez moi les oiseaux ont mangé la 20aines qu'il y avait et je viens de faire le tour des vergers pas avant une quinzaine de jours et y'en a pas des masses. Ce ne sont pas les gelées mais le froid au début de la formation qui a fait qu'elles sont tombées... 'Pas une année pour les fruits à noyaux' qu'on entend partout ici!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous tout était en fleur, magnifique, lorsque un -4°C a sévi ... même les pommes, nous n'en n'aurons pas (sauf les pros qui savent les protéger: soit avec des voiles, soit par brumisation préalable)

      Supprimer
  6. Je ne voyais pas ton article comme ça en lisant bobotisation, il y a un écart entre le titre et le propos je trouve. Par bobotisation qu'entends-tu en fait (peut-être une question de vocabulaire ?) J'ai commis un article sur l'umami du vin, l'as-tu lu ? Tu me donneras ton avis (le billet avait causé un peu de remous sur fb d'ailleurs)
    http://saveurpassion.over-blog.com/article-le-vin-est-il-umami-106239421.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si la bobotisation fut associée à une attitude politique, je trouve que maintenant c'est un phénomène assez urbain, voire "parisien" et généraliste ... pour moi ça revient à une fausse intellectualisation d'un sujet, genre de culture confiture ... "on" va acheter un truc chez Pierre Hermé (parce que c'est à la mode) et "on" arrive à en faire un article sur toute la collection ... ou alors "on" fait un billet sur les "bons produits" sans avoir jamais vu la queue d'une bêche d'un producteur (parce que la terre ça salit, et 'y'a des bêtes) ... traiter un sujet, en étalant un résumé de plusieurs articles généralistes sans approfondir quoi que ce soit: très journaleux comme attitude d'ailleurs.
      Si l'on veux aborder les origines de la cuisine moderne, et bien on se plonge dans les bouquins du XIXès ... si l'on veut faire une véritable recette authentique, on prend Escoffier, et on bosse dessus ... si l'on veux parler des veilles mères cuisinières, on cherche leurs bouquins, et non on compile des articles qui ont déjà compilé ...
      Un peu comme un lycéen, par rapport à un étudiant pour réaliser son exposer: le premier recherche dans la presse ou des bouquins généralistes de son âge (normal), le second se doit d'aller chez les auteurs ou les chercheurs ...

      J'espère avoir éclairé mon point de vue

      Supprimer
  7. Soit cet article en dit trop, soit il n'en dit as assez, soit je suis complètement naïve car j'ai rien compris... :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en dit certainement trop pour les uns, et pas assez pour les autres ... et je ne crois pas en ta naïveté Marie Claire.

      Il y a une partie de réponse au dessus (à Tiuscha) ... je condamne une nouvelle forme de blogs qui ne sert à rien, fait des articles avec pas grand-chose, et sur pas grand chose, capable de te faire 50 lignes sur une nouvelle boutique de cup-cakes ou d'ustensiles de cuisine hors de prix sur Paris par exemple ... et entre-autre ...

      Supprimer
    2. J'ai écrit mon commentaire alors que je n'avais pas vu la réponse que tu as faite à Tiuscha, maintenant je comprends mieux où tu veux en venir... et j'approuve. Mais vois tu, c'est tellement plus facile de piquer le contenu des autres (car il y a aussi des blogs qui n'ont aucune originalité mais qui recopient simplement ce qui se fait chez le voisin), ou de recracher des informations glanées çà et là plutôt qu'une idée personnelle, une recette personnelle, ou un travail personnel sur un sujet intéressant. Sans parler des blogs qui restituent bêtement les communiqués de presse, sans aucun recul, sans se demander le pourquoi du comment, ça c'est le pire... Et d'ailleurs l'industrie agro-alimentaire ne s'y trompe pas : elle sait bien séduire les blogueurs , les appâter par des cadeaux et des faveurs, pour obtenir qu'on parle d'eux. Pour moi ces blogueurs sont complètement manipulés pour manipuler le public. Tu vois, je vais même encore plus loin que toi dans le propos.

      Je fais la différence entre ces blogs "commerciaux" et ceux qui ont un coup de cœur pour un restaurant, un chef, ou un producteur, et qui en parlent "gratuitement". C'est complètement différent comme démarche.

      Supprimer
    3. En fait, j'ai répondu à Nathalie après ton commentaire ... mais la nouvelle fonction "répondre" se colle au commentaire, quelle que soit sa chronologie.
      Même au niveau "commerciale", je mettrai un bémol: entre les blogs purement vitrines, et ceux qui apprécient un produit, puis passent un accord avec la marque ... perso, vu ma "notoriété", on ne me propose rien, et ce dont je parle, je le fais avec plaisir (par exemple, les produits de NishiKidori, qui passe des accords avec des chefs étoilés, alors ma goule, 's'en foutent un peu ;o) )

      Supprimer
  8. Ce que l'on appele la démocratisation comprend toujours un peu (voire beaucoup) de dégât au meilleur. L'internet est une mer où il y a des bons, des mauvais, de tout, c'est au pêcheur de bien pêcher. Depuis toujours,le consensus et la facilité sont ce que la majorité choisit. Le marketing de la cuisine a bel et bien au lieu, il faut le digérer, mais évidement, ça fait mal au ventre.

    RépondreSupprimer
  9. Je débarque après la bataille, ma spécialité (la loose), et par hasard, une de mes grandes chances!
    Je commentais justement à un ami qu'il ne fallait jamais jamais se fier aux articles de Wikipedia, la vraie cueillette aux infos, leur hiérarchisation, leur classement leur synthèse c'est partout sauf par la case Wikipedia.
    Combien de fois lit-on les mêmes présentations à la virgule près??? On parle bien là de nivellement par le bas, c'est dû à la médiocrité intellectuelle, la pire.
    La boboTisation c'est un mélange (un mix ;-))de boboïsation et bêbétisation? Le web 2.0 n'échappe à la règle du "money rules" et quelle population (tribu?) est la plus prescriptrice dans cet univers? CQFD
    Mais il reste des havres de bonheur, des moments magiques (instantanés?) où le niveau s'élève tout à coup, sur des sujets aussi passionnant (kiffant) que le vin est-il umami? Et bien oui, j'y étais, je me suis retirée parce qu'on est quand même là pour se faire plaisir et certains débatteurs étaient trop... lyriques (je suis reste soft).
    J'ai pris le parti de ne m'attacher qu'aux publications (flux) qui m'apportent réellement quelque chose. La blogosphère n'est que le reflet (un "journaleux" rajouterait "amplifié") du monde réel, il en faut pour tout le monde, je ne perds pas mon temps, ni mon énergie ( ";-)" )à m'attarder (jeu de mots?) sur les blogs que tu qualifies de "médiocres", si leurs auteurs s'éclatent, tant mieux pour eux!
    C'était mon grand petit pavé de la nuit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "J'attendais ton passage" la Francesa ;o) ... Il ne faut pas prendre cela comme de la brosse à reluire, mais comme une véritable sincérité (pléonasme ?!): tu fais partie des dernières arrivées apportant réellement quelque chose à la Blogosphère francophone ... ta syntaxe, ta vision, ton franc-parlé, ton côté "expatriée", tout me plait ...

      Supprimer
  10. Eternels debats - le "canal historique" se marre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'il se marre ... 'faudrait pas qu'il se décourage, surtout ... et tu en fais partie. Toujours de magnifiques photos d'ailleurs ;o)

      Supprimer