Google Analytics

mercredi 12 août 2009

Mini-Millefeuilles à l'Abricot, Crème Glacée au Romarin





Celle-ci, elle est pour toi, public .... arf, j'me sens bien seul d'un coup ... même si je viens d'avoir mon 2è commentaire !!!!! Merci à toi Lili, grâce à toi, c'est trop la fête ici !!! Allé, trêve de divagation ... cette recette de Mini-Millefeuilles à l'Abricot, Crème Glacée au Romarin sera celle qui participera, pour ma goule au concours mensuel de 750g. Il s'agit en fait de décliner l'Abricot sous une forme de "mousse" d'un côté, sous forme de compote, de l'autre. Utilisant volontairement une variété qui conservera malgré sa maturité une légère acidité, le dessert s'équilibre avec la Crème Glacée de Romarin, qui au niveau association reste un classique. Le truc est, si possible, de préparer cette dernière la veille.




Pour 4 Mini-Millefeuilles / Préparation: 45 min / Attente: 3h30 / Cuisson: 30 min


Ce qu'il faut:

Pour le Millefeuille:
- 12 rectangles de Pâte Feuilletée de 8x4 cm
- Sucre Glace
- 10 Abricots (variété Bergerons),
- 1 CàS de Miel,
- 1 CàC de Zestes d’Orange hachés,
- 1 CàC de Gingembre frais haché,
- 5 cl de Vin Blanc liquoreux,
- 10 grains de Raisin de Corinthe,
- 1 Feuille de Gélatine,
- 10 cl de Crème liquide bien froide.

Pour la Crème Glacée au Romarin (pour environ 1 litre):
- 90g de Sucre,
- 5 Jaunes d’œufs,
- 40 cl de lait
- 6 beaux brins de Romarin,
- 20 cl de Crème liquide bien froide.

Ce qu'il faut faire:

1/ la Veille: faire chauffer le lait sans le faire bouillir. Éteindre le feu, et laisser infuser 3 brins de romarin dedans jusqu’à refroidissement. Conserver, fermé hermétiquement, au froid toute la nuit.


2/ le Jour même: mettre à bouillir le lait. Pendant ce temps, blanchir le sucre et les œufs. Verser le lait encore chaud sans le romarin dessus, bien mélanger. Remettre sur le feu doucement, et réaliser une sorte de crème anglaise: patience de rigueur, il faut arriver doucement au "Ruban". Hacher très finement les feuilles de romarin restantes, les incorporer et laisser refroidir. Fouetter la crème, et l’intégrer à l’appareil précédent. Turbiner le tout, et faire prendre minimum 2h au congélateur. Il faudra placer la glace au frigo 1h à 1h30 avant le service.

3/ Monder, dénoyauter et couper en quarts les abricots (en réserver 4 pour la décoration). Dans une casserole à fond épais, mettre à colorer le miel, ajouter les zestes ainsi que le gingembre, puis les abricots et le raisin. Déglacer avec le vin, laisser doucement compoter durant 5 min.

4/ Passer délicatement le tout afin de séparer la compote qu’on laissera refroidir à température ambiante, du jus que l’on remettra sur le feu afin de le réduire aux 2/3. Pendant ce temps, faire ramollir la gélatine et fouetter fermement la crème. La consistance sirupeuse du jus atteinte, intégrer la gélatine, mettre à frémir 1 min, et laisser refroidir. Incorporer l’appareil à la crème fouettée, faire prendre au froid pendant 2h dans une poche à douille.

5/ Pendant ce temps, dans un four préchauffé à 200°C en chaleur tournante, mettre à cuire 12 min les rectangles de pâte feuilletée saupoudrés de sucre glace. Laisser refroidir, et les couper en 2 dans le sens de la longueur afin d’obtenir de fins feuilletages.


Dressage: compter 3 petits rectangles de feuilletage par bouchée. En "Rez d'Assiette" (bin ouais, on dit bien rez de chaussée ou rez de jardin ...), disposer à la poche à douille la mousse prise; tandis qu'à l'Étage, la compotée sera mise à l'honneur. Accompagner d'une quenelle de Crème glacée au Romarin.
Décoration
: sur le sommet du Millefeuille, poser 2 huitièmes d'abricot réservé, virgule au jus d’abricot réduit réservé, et cordons de caramel de vin de noix sous la glace.



Taste Report: interprétation fraiche d'un classique aux saveurs provençales. Les textures s'associent parfaitement, notamment le feuilletage qui ne contraste pas trop avec l'onctuosité omni-présente. L'acidité naturelle du fruit est canalisée par la douceur de la glace ... me répèterais-je ?


Existe aussi en version verrine ...

1 commentaire:

  1. Jolie recette, j'aime bien l'ajout des raisins...
    Tiuscha, Saveur Passion

    RépondreSupprimer